Apprendre les premiers gestes de secours en CM2 avec les pompiers de Thurins

Intervention des pompiers de Thurins dans notre école

Lundi 20 janvier après-midi, huit pompiers de la caserne de Thurins sont venus dans la classe des CM2 pour initier les élèves aux gestes de premiers secours. D’abords ils ont rappelé les numéros d’urgence à connaître (18, 15 112 17 et 119) et ils ont dit de ne pas raccrocher jusqu’à ce que la personne au téléphone nous le demande. Ensuite, ils ont expliqué de toujours penser à se protéger soi-même avant de secourir la victime.

Puis les CM2 se sont séparés en quatre groupes pour faire quatre ateliers : « Brûlure et saignement de nez », « Saignement », « La victime respire mais ne répond pas » et « Les traumatismes ». Dans ces ateliers, les élèves ont fait des simulations d’accidents qui peuvent arriver dans la vie de tous les jours.

Pour l’atelier « Brulure et saignement de nez », deux pompiers ont emmené les élèves dans la cuisine de l’école pour expliquer la marche à suivre en cas de brulure : protéger son environnement, enlever les produits dangereux, ne pas mettre d’eau directement sur la brulure, faire couler l’eau doucement à côté pour atteindre la brulure, ne pas mettre d’eau trop froide. Pour les saignements de nez, il faut s’assoir, baisser sa tête et pincer son nez pendant 10 minutes. Si au bout de 10 minutes, le saignement ne s’est pas arrêté, il faut appeler les secours.

Dans l’atelier "Saignement", les élèves sont restés dans la classe et le chef des pompiers a simulé une blessure au bras avec des ciseaux. Il faut comprimer la plaie en attendant que les secours arrivent.

Dans l’atelier La victime respire mais ne répond pas, deux pompiers ont emmené un groupe d’élèves dans la salle de motricité, des élèves ont mimé des personnes évanouies par terre. Les autres élèves ont appris à les mettre en position latérale de sécurité (PLS).

Et dans le dernier atelier, « Les traumatismes », les élèves ont mimés des chutes. Un élève tombait d’une chaise et ne pouvait plus bouger son bras ou alors sa tête. Quand une personne à mal au bras, on ne doit plus le bouger, et si le traumatisme est au dos ou à la tête, il ne doit pas du tout bouger.

A la fin de ces ateliers, les pompiers ont refait le point avec les élèves et les CM2 les ont applaudis !

Les élèves de CM2, ainsi que toute l’école des Chemins de Saint Jacques, remercient tous les pompiers de la caserne de Thurins qui ont pris du temps pour les élèves et qui leur ont appris plein de choses. Merci !

                                                                                                              Malo, Celyan, Maël et Livia

ImprimerE-mail

Connexion

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de moyens ("cookies") permettant de tracer vos actions.
J'accepte